Les Banques – Des « sans coeur » !

Atteinte du cancer du sein, elle se bat 5 ans contre la Banque Nationale

« Pendant toute la durée de ses traitements et de sa bataille contre la banque, Marylin Troy devait passer devant une plaque honorifique de la Banque Nationale, partenaire de la Fondation du cancer du sein du Québec. » – Source: Le Journal de Québec

« Partenaire » de la Fondation du Cancer du Sein, Banque Nationale n’a pas fait preuve de d’intelligence pour Marylin Troy, atteinte du cancer du sein, qui a dû cesser de travailler pendant 16 mois.

Banque Nationale s’est acharnée pendant 5 ans pour éviter de lui verser son Assurance Invalidité.

VotreArgent.ca - Marylin Troy

Ouais… c’est bien un comportement de psychopathe/narcissique pervertis par les profits.

N’allez pas penser que parce que c’est une « grosse machine » que ça marche comme ça !

En arrière de ce genre de politique interne, à la tête des décisions de la banque, pour essayer de faire le plus d’argent possible, on trouve un Conseil d’Administration – des « humains ». C’est eux qui prennent ce genre de décision au nom des actionnaires et de la rentabilité. Ce sont leurs valeurs désaxées qui produisent ce genre de conneries.

En tant de votre Conseiller « trop honnête », il est très important de bien choisir la compagnie d’assurance avec qui vous allez faire affaire.

Allez voir les poursuites en cour contre les banques, surtout leurs divisions « assurance »; vous verrez que c’est très courant ce genre de comportement. Il n’y en a pas une (banque ou caisse) mieux qu’une autre.

Le ou la cliente se croit en sécurité en cas de maladie ou invalidité… et lorsque vous tombez malade, à votre « plus faible », on refuse de vous payer.

Il n’y a que les charognards qui profitent des blessés pour éviter de se faire mordre.

N’ayant pas de permis de chasse contre la vermine, entre temps, vous pouvez consulter mes articles pour trouver mieux et communiquer avec moi pour être bien référé.

MAdeLaRonde
Votre Conseiller Bienveillant (et dégoûté)
________________________________

Le lien pour lire l’article complet de Nicolas Saillant, au Journal de Québec.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s