Vol d’identité – Vos données Desjardins – Vous retrouver en prison ?

Le vol d’identité, vos données volées chez Desjardins; jusqu’où ça peut aller ?

Ceux qui me connaissent savent que je suis un homme discret et que je n’étale pas les événements de ma vie au nom de la gloire.

Par contre, avec les problèmes de Desjardins cette semaine face à nos données personnelles, mon expérience personnelle pourra servir d’exemple pour voir jusqu’où tout ça peut vous mener.

Se ramasser à Bordeaux pour aller finir une sentence de presque 2 ans, quand la sentence ne vous appartient pas, ce n’est probablement pas ce que vous aviez de prévu pour le weekend…

Dans l’article de ce samedi 13 juillet 2009, dans le Journal The Gazette, vous trouverez mon histoire personnelle à propos d’un problème d’identité qui me cause énormément de problèmes et de dommages depuis 1992.

Dimanche matin le 14 juillet, suite à la parution de l’article dans la Gazette, on m’a invité à RDI Matin pour une courte entrevue. Vous pourrez trouver l’entrevue sur le site de Radio-Canada ainsi que sur la page Facebook de RDI Matin.

Morale de l’histoire, se faire voler ses données personnelles peut vous causer énormément de dommages. Il ne suffit que d’une personne mal intentionnée pour se servir de votre identité pour commettre des crimes et même aller en prison sous votre nom, comme ça m’est arrivé à moi. Vous serez alors identifié et fiché comme un criminel aux yeux du système judiciaire avec tous les problèmes que ça peut causer: de votre emploi à votre passeport.

Les dommages sont permanents et extrêmement difficiles à faire corriger, sans compter que c’est vous qui devez payer pour tout ça… personne ne veut vous aider, on se lance la balle en espérant que vous allez vous « écœurer » et laisser tomber le dossier.

Vous avez la preuve avec mon cas personnel, ces événements durent depuis 1992 et je ne suis pas encore libéré de tout ça. Même si les médias en parlent, ça ne fait pas disparaître le problème.

Je dois continuer à me battre pour des erreurs que le gouvernement a faites. Je dois faire face au flagrant manque de compétences, un système tout croche, du « je-m’en-foutisme » et j’en passe.

Sans compter, la brutalité, l’humiliation et les dégradations qu’une personne peut vivre en prison de la part des policiers et du personnel carcéral, que je paye avec mes taxes, en passant, tout comme vous.

Le Protecteur du Citoyen a pu m’aider partiellement dans tout ça, mais j’ai quand même dû me battre pour leur faire comprendre d’accepter mon dossier. C’est là que l’on comprend qu’il n’y a en fait personne pour nous aider, voir nous protéger, même si on pense que ces organismes sont là pour ça.

Tout comme moi vous pourriez perdre votre emploi ou ne pas pouvoir avoir d’emplois à cause d’un dossier criminel qui ne vous appartient pas et vous pourriez vous retrouver en prison parce que vous avez des mandats d’arrestation contre vous.

Même si votre signalement physique est différent de la personne qui vous fraude, que la photo dans le dossier est différente de la vôtre et que les empreintes digitales ne coordonnent pas… vous irez en prison quand même ! Même le juge vous ignore en cour: vos êtes un « criminel », un moins que rien. Personne ne vous entend. Dans mon cas, même l’avocat qu’on m’avait assigné à l’époque s’en foutait et c’est en partie à cause de lui que tout ça dure encore.

Votre réputation en souffrira toute votre vie, sans compter les problèmes financiers et les problèmes de santé que tout ça pourrait vous causer.

La bonne façon de montrer que vous êtes inquiet à propos de ce sujet n’est pas seulement d’en parler entre vous sur Facebook, mais de commenter les articles de journaux en ligne, les Tweets officiels, vous engager dans les recours collectifs, appeler votre député… Faites du bruit où ça compte vraiment.

Vous trouverez sur ce blogue plusieurs articles à propos de votre cote de crédit (Equifax et TransUnion), des recours collectifs, etc. Allez voir ça. Avec ces derniers événements chez Desjardins, il est important de comprendre comment votre quote de crédit pourrait être affectée par ce vol de données.

Dernièrement, vous trouverez en haut à droite de cette page une offre de la Banque Tangerine pour ouvrir un compte sans frais mensuels.

Si vous être vraiment tanné de Desjardins, c’est une excellente option. De plus, en utilisant la clé orange que je vous propose, vous recevrez un cadeau de bienvenu (habituellement 50$) et moi aussi, par la même occasion, ce qui me permet d’investir du temps dans ce blogue et vous offrir de l’information pertinente sur comment veiller à Votre Argent.

J’aimerais remercier Jesse Feith, journaliste à La Gazette, pour l’excellente enquête qu’il a faite pour rédiger l’article cité plus haut. J’aimerais aussi remercier les personnes au Protecteur du Citoyen qui ont travaillé sur mon dossier afin de faire avancer les choses. Une personne en particulier, qui a été vraiment dédiée et que je ne nommerai pas par respect de confidentialité.

Marc André de La Ronde
Votre Conseiller Bienveillant


 

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.